La TASCOM, un véritable remède contre la faillite des petits commerces.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un combat ardu…

Ouvrir un commerce, c’est probablement l’une des plus grandes aventures qui soient.

On reste très longtemps dans l’expectative car d’un jour à l’autre, le quotidien peut basculer, à

cause d’une baisse des ventes notamment ou encore d’une augmentation des taxes (c’est le cas par

exemple des taxes sur les surfaces commerciales).

Et les causes d’un tel échec, lequel pèsera sur toute la famille du commerçant, sont multiples.

Parfois, elles sont même incontrôlables, comme c’est par exemple le cas de la baisse du pouvoir

d’achat des consommateurs qui a un impact énorme sur la pérennité d’un commerce…

Or, pour éviter que la grande aventure du commerce ne tourne au cauchemar, le gouvernement

à récemment pris une mesure d’envergure, destinée à favoriser les petits commerce, la TASCOM,

une taxe sur les surfaces commerciales un peu particulière, puisqu’elle ne s’applique pas aux petits

commerces, leur permettant ainsi de bénéficier d’un effort de défiscalisation.

… du fait de la concurrence.

En effet, la TASCOM permet de protéger le commerce en ce qu’elle favorise les petites échoppes

au détriment des grandes chaines, puisque l’un des critères de son application n’est autre que la

surface utilisable par le grand magasin.

Ainsi, cela défiscalise les petites boutiques (qui sont souvent dans une logique de survie et n’ont pas

la chance de bénéficier de l’assise inhérente à un plus grand magasin) au détriment des magasins les

plus capables qui supportent alors une taxation un peu plus importante.

En conséquence, les propriétaires de petits magasins n’auront pas à pâtir de cette nouvelle

difficulté dans une période de croissance déjà ardue, puisque le coût de cet impôt sera réglé par des

commerces étant déjà bien installés, preuve en est que ces derniers peuvent se permettre d’acquérir

une si grande surface.

Un impôt solidaire en somme, lequel permet d’égaliser quelque peu les chances dans cette

véritable jungle qu’est le commerce !

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »